EN COR !

Mobirise

Le projet artistique, la valse de son histoire...
Premier temps: Le COR de Zo...
Lors de la création d'un spectacle événementiel conçu par Monsieur Zo, Cie les Facteurs d’Amour, le compositeur, Jean-Jacques Renaut, afin de pouvoir l'intégrer dans sa création musicale, a découvert un nouvel instrument : le Cor des Alpes !
Une excellente idée de M.Zo avec la complicité du directeur musical Eloi Baudimont.
Prenant la pratique comme seule véritable étude accomplie d'un instrument, Jean-Jacques Renaut est donc devenu Sonneur ! Pour pouvoir composer en connaissance de cause bien entendu mais aussi pour pouvoir dès à présent jouer du cor en soliste ou en groupe en tant que véritable sonneur des Alpes.
Deuxième temps: Le COR d'Alain...
Pour le Final du Festival « Sortilèges, Rues et Vous ! » à ATH, Alain Coulon, Directeur Artistique du CAR, le Centre des Arts de la Rue, eut l'idée de faire sonner ce cor sur la Grand Place en soliste avec en tête l'idée d'un effet spécial ou d'un son un peu étrange...
Le Sonneur pris son cor à deux mains et ajouta une loop à ses pieds. Bien vu !
Les boucles du cor, laissant d'autres cors naître, s'entremêlent alors.
La magie du déphasage de la musique répétitive, non sérielle car évolutive, vous emporte.
Terry Riley et Steve Reich ne sont pas très loin...
Troisième temps : Le COR de JJ...
Ayant pratiqué plusieurs fois dans les spectacles de M.Zo du Bugle sur Robstep, espèce d'overboard roulant-volant, Jean-Jacques Renaut avait l'envie d'aller EN COR ! plus loin. D'abord avec cette étrange sensation que produit cet instrument des montagnes, tant dans l'audition que dans l'émission. L'envie aussi de créer pour le spectacle et dans la rue des images absolument inédites. Tout en privilégiant la poésie, la simplicité et la création musicale, Alain et Jean-Jacques imaginèrent le Cor des Alpes sur Robstep. Et M.Zo, tout naturellement, fût de suite invité dans cette aventure... Musique et Cor-égraphie...


EN COR !
Sonneurs d'images...


Création pour 3 vents étirés, fluide chorégraphie et découverte musicale.
L’appel du Cor prend ses racines dans le lointain de nos mémoires.
Une histoire qui voyage parmi les moines bouddhistes dont les Tongqins tibétains font résonner jusqu'à votre âme. Un voyage qui découvre ces aborigènes du nord de l'Australie dont la respiration circulaire au Didgeridoo vous font tourner la tête.
Une découverte qui transmet, par ces sonneurs des Alpes en transhumance, ce qui peut être un grave danger imminent ou au contraire, l'annonce du retour tant attendu du berger au doux foyer. Soit, un instrument de langage. EN COR !
Vous aurez inconsciemment, allez savoir par quel mystère, l’inexprimable attrait que tout un chacun ressent pour ces simples longs tuyaux intrigants, résonnants et envoûtants. Ces sons-là glissent bien plus loin que ne le supposent nos oreilles.
Nous qui, perpétuellement sommes en mouvement, on s’y arrête.
Le sonneur imprime l’écoute, ralentit les images et transmet la sérénité.
Hors, il ne peut que se soumettre à la nature de ces harmoniques. Il aurait d'ailleurs tort de s’en défaire. On accompagne une évidence, on ne peut la refuser. Au mieux, on la sert. On peut aussi lui trouver des ailes qu’il n’aurait pas soupçonnées.
Alors qu’à l’accoutumée l’instrument s’installe bien campé pour nous jouer
ses certitudes, EN COR ! prend son contre-pied !
A l’immobilité rassurante il oppose une circulation risquée; des trajectoires, des allures et des mouvements. Il roule, il glisse, il vole. Pas de magie, tout se voit. Un ballet honnête pour virevolter, être toupie, rameur, perchiste mais toujours musicien.
Une souple «cor-égraphie» comme une danse migratoire pour vous attirer dans un lieu où le silence régnera, un temps... pour ensuite laisser les cors exulter.
EN COR ! se trame en deux temps. Les 3 artistes entrent en scène, en rue pour une parade (acoustique) où ils accrochent déjà les regards, captent les premières ouïes du public pour l'entraîner là où ils désirent vous fixer un rendez-vous plus intime.
Dans un espace (sonorisé) assez large et au calme, leur chorégraphie musicale pourra alors se déployer et se partager (15min).
Instruments rares - Compositions originales et modernes - Déambulations inédites
EN COR !



Distribution :
Sur une idée d'Alain Coulon et de Jean-Jacques Renaut, avec la collaboration de M. Zo
Création musicale: Jean-Jacques Renaut
Création costumes: Isabelle Cantillana
Chorégraphie: Collective, sous le regard de M. Zo
Création accessoires: Fred Degand
Artistes Musiciens: Jean-Jacques Renaut
    Vincent Descamps
    David Rampelberg
et (réserve) Adrien Lambinet
Mise en scène: M. Zo
Supports Vidéos: M. Zo
Supports Photos: Collectif
Une création de Jean-Jacques Renaut & une propriété de « Serendipitum »
Un projet également porté par la Cie les « Facteurs d'Amour »

Une Co-Production « Serendipitum » & « La Maison Culturelle d'Ath »
Avec la complicité des « Facteurs d'Amour »

Jean-Jacques Renaut, artiste belge, venant de la région du Borinage où les fanfares et chorales lui donnèrent le goût de la musique, vit maintenant dans la région d'Ath. Enfant, il fréquenta les académies de La Bouverie et de Quaregnon pour y suivre le solfège et la percussion mais aussi la diction, déclamation, trompette, piano etc. A Mons, Le Conservatoire Royal suivra quelques années plus tard en même temps que ses études du jour à Saint Luc, section arts plastiques de La Biche. Il obtiendra son CESS bien sûr, mais aussi les premiers prix de Solfège supérieur, Percussion et Musique de chambre. Actuellement artiste indépendant sur de multiples projets, dirigeant plusieurs formations, investi dans de nombreux projets et associations, il est également professeur de percussion aux académies de Baudour et de Saint-Ghislain depuis une quinzaine d'années, son jeu personnel l'ayant fait voyager dans une multitude de disciplines différentes et toutes enrichissantes, il n'hésite pas à découvrir toujours de nouvelles cultures, de nouveaux sons, de nouveaux instruments. Soit, une vrai passion!

Animé par l’envie de jouer du trombone depuis son plus jeune âge, David Rampelberg est un musicien dans l’âme. Il étudie cet instrument auprès d’une vingtaine de spécialistes. Il est diplômé de Arts², Conservatoire royal de Mons dans la classe de Franz Masson. Il est lauréat des concours "Jeunes Musiciens" et "Dexia Classics". David Rampelberg se produit dans divers orchestres et ensembles tels que l’Orchestre de la Monnaie, le Belgian National Orchestra, l’Orchestre Royal Philharmonique de Liège, la
Musique Royale de la Force Aérienne, l'Ensemble Quartz, ... Il aime tout autant la musique de chambre, s’étant produit durant plusieurs années avec l’ensemble « La fête étrange ». De nature aventureuse, David Rampelberg s’implique dans diverses projets hors du commun; concerts en étant suspendu dans des arbres, en faisant l’acrobate dans les charpentes de granges ou encore, tout dernièrement, en participant aux spectacles de « En COR! ».

Vincent Descamps est un musicien intéressé par toutes les musiques et il les pratique activement dans de nombreux groupes et orchestres, ce qui fait de lui un musicien très polyvalent. Outre la trompette et le bugle qui sont ses instruments principaux, il prend également plaisir à jouer des petites percussions et même à tâter de la clarinette et du chant. Après une formation classique, l’apprentissage du Jazz l’a amené à pratiquer l’improvisation et a significativement contribué à élargir ses horizons musicaux, du Blues au Rock, en passant par le Rhythm’n Blues, la Soul, la Bossa Nova, le Swing, les Big Bands, le Funk, le Jazz Rock, le Rap, le Hip-Hop... Professeur de Jazz, professeur d'instrument, professeur de solfège, animateur reconnu par la province de Hainaut, agent artistique. Il ne compte pas s'en s'arrêter là...

Réserve
Musicien très éclectique, Adrien Lambinet est doté d’un solide bagage technique mis depuis 15 ans au service de multiples expériences scéniques (Musique classique, contemporaine, jazz, électronique, théâtre, danse, poésie, arts de rue…) Féru d’improvisation, il l'enseigne depuis 4 ans à l’AKDT à Libramont lors des stages été. Il a développé un jeu unique de trombone+électronique, appliqué dans plusieurs projets, dont les groupes Quark et The Brums. Il recherche sans cesse de nouvelles expériences artistiques originales. « Après un apprentissage académique de la musique, l’improvisation lui permet de prendre conscience de la musique en tant que matière sonore et aussi en tant qu’énergie qui évoque l’échange entre les interprètes et les auditeurs. La musique électronique est son outil supplémentaire pour aller « fouiller » à l’intérieur du son, en son cœur et sa structure physique, tout en veillant à ce que ce travail ne soit qu'un outil de plus qui serve la musique, et qui permette de susciter des émotions.


« Sortilèges, Rues & Vous ! » à ATH le jeudi 30 mai 2019
« La Louvière en Vrille »: le 14 et le 15 septembre 2019
« Le Rallye de la Petite Reine » à Lessines le 22 Septembre 2019
Prochain rendez-vous:
« La ballade Sainte Barbe » à Colfontaine le 05 Décembre 2020

Mobirise
SERENDIPITUM

S.R.L.

Rue Jean Dufour 1
7812 Ath. Belgium

Phone: 


+32 (0) 479 19 11 13

TVA : BE 0761 . 925 . 595

The web page was created with Mobirise